Archive pour la catégorie 'Non classé'

7ème Jour – Retour vers Kusadasi – Arrêt à Bursa Pour La Visite De La Mosquée Verte

30 juin, 2008

          turquie06.gif

Dernier jour de notre périple en Turquie…

De nouveau un long trajet nous attend puisque d’Istanbul nous devons regagner la ville de notre point de départ, Kusadasi

Nous partons de l’hôtel vers 7h00.

Nous longeons la Mer de Marmara vers  l’Est, mais au lieu de la contourner entièrement, nous allons emprunter un bac qui nous fera économiser une centaine de kilomètres…

b2.jpg

a2.jpg

Le temps n’est malheureuseusement toujours pas au beau, et il fait plutôt frisquet à bord. Il y a malgré tout une partie couverte et chauffée où il fait bon se réfugier…

Une fois débarqués nous poursuivons vers Bursa. Nous arrivons sur place vers 8h30… Nous devons y visiter la Mosquée Verte (Yesil Cami) construite…

livregif010.gif(…) Par l’architecte Vezir Haci Ivaz Pasha en 1419 sur l’ordre de Celebi Sultan Mehmed. Le maître de l’encre de Chine de la mosquée est Mecnun Mehmet. Sa façade, ses fenêtres, sa porte, ses inscriptions, la voûte au-dessus de la porte constituent les plus beaux exemples de marbrerie.

(…) C’est grâce au développement de l’art d’ornement chez les Ottomans que les nouveaux maîtres se formèrent, comme par exemple Ali Ibn Ilyas Ali, connu comme étant le premier artiste dans le domaine de peinture murale et qui réalisa en 1423 tous les ornements de la Mosquée Verte. ( Source : www.kultur.gov.tr - Ministère de La Culture de Turquie).

m1.jpg

Détail d’une des fenêtres de la Mosquée, faite de marbre… Magnifique !

c1.jpg

d1.jpg

6ème Jour (Suite…) – Istanbul La Magnifique – Le Palais de Topkapi

2 juin, 2008

Le palais de Topkapi fut construit sur l’emplacement de l’acropole  de l’antique Byzance par le Sultan Mehmet le conquérant en 1462.

Il hébergera pendant près de quatre siècles tous les sultans ottomans (26 sur 36), jusqu’au règne de Abdulmecid I (1839-1860). Ce dernier emménagera dans le palais de Dolmabahçe, sur le Bosphore.

 Le sérail de Topkapi sera transformé en musée sur l’ordre de Mustafa Kemal Atatürk, le 3 avril 1924.

Notre repas terminé, nous allons maintenant visiter cette résidence des Sultans Ottomans, toujours dans le même secteur au bord du Bosphore…

Photo : La fontaine d’Ahmet III, à l’entrée du Palais… 

1.jpg

a.jpg

Photo : La Porte Impériale, qui donne accès à une première cour…

Photo: … Où se trouve l’Église Ste Irène, d’époque byzantine (construite en 324), considérée comme étant le lieu de culte le plus ancien de la ville. Elle est maintenant utilisée comme salle de concerts du fait de son excellente acoustique.

b.jpg

c.jpg

Photo: Des chats errants peuplent le palais… Presque dans l’indifférence générale !!!

Photo : La seconde porte, la Porte du Salut, étrange avec son aspect de château fort, construite entre 1451 et 1481 au temps de Mehmet II.

d.jpg

e.jpg

Photo : Une des inscriptions religieuses situées de chaque côté de la porte.

..

untitled.jpg

Photo : Le Divan, Conseil des Ministres avec la Tour de la Justice (source Insecula.com)

g.jpg

Photo : Une magnifique fenêtre du Divan (Conseil Des Ministres) vue de l’intérieur en contre -jour..

.

h.jpg

Photo : La Salle du Divan avec la petite fenêtre aux barreaux qui permettait au Sultan de venir écouter, sans se faire voir, les débats qui se tenaient ici..

.

j.jpg

Photo : Une des portes, dans le même style que celui des fenêtres…

i.jpg

Photo : Une autre des salles du Divan, avec des vitraux et de magnifiques faïences…

b1.jpg

a1.jpg

Photos: Détail sur le plafond et la décoration du Secretariat du Divan.

basmacal.gif

k.jpg

Photo : Dessus de porte du Pavillon Des Audiences. Noter la taille particulière des pierres pour optimiser la solidité du tout…

l.jpg

Photo : Une fontaine de la bibliothèque du Sultan Ahmet III

untitled1.jpg

Photo : La bibliothèque du Sultan Ahmet III (source Insecula.com)

Le palais est une véritable ville dans la ville avec des bâtiments tout en longueur prévus pour servir de cuisines et équipées de cheminées gigantesques. Là, 800 cuisiniers préparaient la popote pour environ 4000 convives ! gascuisinier03.gif

untitled2.jpg

m.jpg

Photo: Les cuisines du Sultan, avec tout ce qu’il fallait pour préparer vraiment de grosses grosses quantité…!(Source Insecula.com)

n.jpg

D’autre bâtiments présentent la collection personnelle de vaisselle chinoise du Sultan (dont certains de couleur verte avait dit-on comme vertue de changer de couleur si les mets étaient empoisonnés : de toute façon, seconde précaution, il y avait des goûteurs !), une collection de ses parures, un trésor fabuleux en or et pierres précieuses (bijoux, dagues…) pour lesquels l’utilisation de l’appareil photo était strictement interdite, malheureusement…

De même pour une exposition temporaire qui présentait des curiosités comme le bâton de Moïse (authenticité à vérifier ?), le sabre du prophète Mahomet etc…

Bref, que de merveilles que je n’ai pû immortaliser pour vous les faire partager dans ce blog !!!

On peut quand même trouver des photos de presque toutes ces merveilles sur le site Insecula.com (voir liens —->).

Quelques exemples (cliquer sur les photos pour agrandir) :

1untitled3.jpg 23.jpg

32.jpg 44.jpg

55sabredesolimanlemagnifique.jpg 6untitled4.jpg

1 - Diamant Kasikçi : aurait  d’abord appartenu à Casanova puis à la mère de Napoléon qui s »en serait servi pour financer la libération de l’Empereur de l’Île d’Elbe…

2 – Poignard de Topkapi : Un cadeau destiné au souverain iranien en 1747, mais qui ne lui fut jamais offert car celui-ci fut entre-temps assassiné !

3 - Armes et armures du Sultan Mustafa III (entre 1757 et 1774)

4 – Reliquaire du bras de St Jean Baptiste

5 – Sabre de Soliman Le Magnifique (entre 1520 et 1556)

6 – Casque en fer, orné or, turquoises et rubis (entre 1550 et 1600)

Après cette journée très chargée en merveilles, nous repartons direction l’hôtel pour le repas, alors que certains autres ont pris l’option d’aller manger en ville dans un quartier stanbuliote hors sentiers touristiques, accompagnés par notre guide…

6ème Jour (Suite…) – Istanbul La Magnifique – La Basilique Sainte Sophie

25 mai, 2008

Nous ressortons de la Mosquée Bleue encore éblouis, et notre guide, Tamer, nous annonce que nous allons visiter maintenant ce qu’il appelle « la 8ème merveille du Monde », la Basilique Sainte Sophie.

Nous n’avons pas à aller très loin, car elle se trouve face à la Mosquée bleue, de l’autre côté d’un grand square sur lequel coule une majestueuse fontaine…

122.jpg

Photo : La Basilique Sainte Sophie, qui, comme son nom l’indique n’est pas une Mosquée à l’origine : les minarets ont été rajoutés ultérieurement (en 1935)… Attention ! Là, des siècles et des siècles nous contemplent, car elle a été inaugurée en 537 !vieux011.gif

101.jpg

livregif010.gifSainte-Sophie (du grec Αγια Σοφια, « Hagia Sophia », qui signifie « Sainte Sagesse » et a été repris en turc sous le nom d’Ayasofya) est une ancienne église de Constantinople du VIe siècle qui est devenue une mosquée d’Istanbul au XVe siècle. Aujourd’hui, elle n’est plus un lieu de culte mais un musée (1934) (Wikipedia).

Comme c’est un musée, du coup on ne se déchausse pas en la visitant…

q4.jpg

Photo : Lourde porte d’entrée de la Basilique…

r4.jpg

a10.jpg

Photo : Juste avant de pénétrer dans la Basilique, une première mosaïque datant du 10ème siècle. Au milieu, elle représente la vierge Marie assise tenant dans ses bras l’Enfant Jésus. 

A droite Constantin Le Grand (né en 274, mort en 337, premier Empereur Romain baptisé par un prêtre chrétien), fondateur de  Constantinople,la nouvelle Rome, qu’il fit capitale de Byzance.

 Constantin présente la maquette de la ville alors qu’à gauche l’empereur Justinien présente la maquette de Sainte Sophie. Les deux monogrammes encerclés donnent la première et dernière lettre des mots grecs : Mère de Dieu.

Noter au dessus de la porte les crochets qui servaient à suspendre un tapis à la période où la Basilique servait comme Mosquée…

s2.jpg

Photo : En pénétrant dans la Basilique, on en a plein les yeux !

t2.jpg

Photo : Une des mosaïques byzantines les plus connues, le Christ en majesté assis sur un trône. Léon VI le Sage (Empereur Byzantin de 886 à 912) est prosterné à ses pieds. Le Christ tient un livre ouvert portant l’inscription en grec : « Paix à vous, je suis la lumière du monde ».

u2.jpg

Photo : Détail d’un plafond d’une petite arcade, entièrement décoré de minuscules carreaux de mosaïques…Surprise

v1.jpg

Photo : « Les panneaux circulaires de 7,5 mètres de diamètre, accrochés sur les piliers qui entourent la coupole sont en peau de chameau.

Ils portent des inscriptions calligraphiques en or peintes par Mustafa Izzet Efendi au XVIIème siècle, qui indiquent les noms sacrés de Mahomet et de ses quatre premiers successeurs : Abu Bakrr, Umar, Othman et Ali. »(Insecula.com)

w1.jpg

Photo: J’ai été très impressionné par le travail sur les chapiteaux de ces colonnes, qu’on appelle « châpiteaux byzantins »… uperbement ciselés !!! emoticone

x.jpg

Photo : Mosaïque du Christ Pantokrator (qui signifie « Tout Puissant »).

y.jpg

Photo : Détail du plafond et de la grande coupole. Noter que la photo est prise de façon à masquer sur la partie droite un énorme échafaudage utilisé pour la restauration de l’édifice…

z1.jpg

Photo: Lors de l’utilisation de la Basilique comme Mosquée, une niche (le « mirhâb ») a été ajoutée indiquant la direction de la Mecque aux fidèles. la particularité de celle-ci, c’est qu’elle est sensiblement excentrée vers la droite par rapport à l’orientation de l’édifice (le vitrail au dessus à gauche est dans l’alignement, lui !) qui indiquait l’Est à l’origine…

Après la visite de cette merveille, nous remontons dans notre bon vieux compagnon qu’est notre bus, en direction de la vieille ville et l’Hôtel Restaurant « Aziyade » pour le déjeuner…

C’est le jour et la nuit entre notre hôtel attitré et celui dans lequel nous entrons maintenant !!!

Nous nous installons aux tables du restaurant et la vue sur la Mer de Marmara est superbe derrière les baies vitrées qui donnent sur une terrasse panoramique. Celle ci donne également directement sur la vieille ville et ses myriades de minarets.kres3.jpg

Le repas est proposé sous forme de buffet tout est ici vraiment excellent et appétissant pour le grand gourmand que je suis !

Moment insolite, pendant le repas, la prière de midi qui se déclenche simultanémént dans toutes les mosquées alentour !

IMPRESSIONNANT !

Nous profitons de la terrasse du resto pour immortaliser ce moment 7.gif:

Image de prévisualisation YouTube

trkj4.gif

6ème Jour – Istanbul La Magnifique…

23 mai, 2008

La bonne nuit que nous venons de passer a tôt fait de faire oublier la dure journée de la veille. Aujourd’hui, bonheur…! Nous restons sur place pour une visite éclair (malheureusement) de cette ville superbe qu’est Istanbul.

C’est une journée très chargée qui nous attend, avec, pour commencer, une balade en bateau sur le Bosphore pour une découverte de ses rives.

livregif010.gifLe Bosphore (en turc Boğaziçi) est le détroit qui relie la mer Noire à la mer de Marmara et marque, avec les Dardanelles, la limite méridionale entre les continents asiatique et européen. Il est long d’environ 30 kilomètres pour une largeur de 550 à 3000 mètres.(Source : Wikipedia)

515pxistambulandbosporusbig.jpg

Photo: Vue satellite d’Istanbul et du Bosphore…(Source : Wikipedia)

Nous embarquons vers 7h30. Il fait bien gris ce matin et il fait plutôt frisquet,  surtout sur le bateau, à cause du vent… Il y a heureusement une partie couverte où l’on peut se réchauffer entre deux séances photo…

15.jpg

Photo : Départ de l’embarcadère. Vue sur la magnifique Mosquée de Soliman le Magnifique (Süleymaniye Camii), construite entre 1550 et 1557, qui n’est malheureusement pas prévue au programme des visites… Les minarets sont en cours de restauration.

d8.jpg

b10.jpg

Photo : La Tour De Galata

livregif010.gifC’est l’un des seuls témoins encore debout des remparts de Galata (quartier d’Istanbul). Construite en 1348 par les Génois, elle remplaça l’ancienne tour « Castellion ton Galatou » et prit le nom de « Tour du Christ ». Les Ottomans l’utilisèrent d’abord comme prison, puis comme tour de guet pour surveiller les incendies. Entre 1964 et 1967, on y ajouta un toit conique qui s’accorde bien avec le reste de l’édifice (Source : IstanbulGuide.Net).

21.jpg

Photo: Le trafic maritime est très intense dans le Bosphore et d’immenses cargos (ici l’« Eagle Stealth »côtoient de manière impressionnante de plus petits bateaux.

e7.jpg

Photo : Belle petite mosquée avec en fond le Pont du Bosphore, un des deux ponts reliant l’Asie à l’Europe.

Brrrr… Il fait vraiment trop froid décidément pour continuer à prendre des photos !thermometre002.gif 

h5.jpg

Photo : De retour sur la terre ferme, nous sommes maintenant dans le centre historique de l’ancienne Constantinople, sur l’ancien Hippodrome (construit en 203 de notre ère par l’Empereur Romain Septime Sevère). Cet obélisque, dit « de Théodose » vient de Karnak en Egypte ( 1490 av. JC).

livregif010.gifIl a été ramené par l’Empereur Romain Théodose en 390 de notre ère pour être érigé sur cette hippodrome. Sa taille originelle étant trop imposante, il a été amputé de sa partie basse d’une dizaine de mètre afin de pouvoir être rapatrié par bateau. Il repose, par quatre cubes de bronze, sur un socle de marbre représentant plusieurs scènes…

42.jpg

Photo : Une des scènes représentées sur le socle de l’obélisque : ici l’Empereur Théodose dans sa loge imperiale avec sa Cour. 

la place de l’Hippodrome est située tout près de la Mosquée Bleue, vers laquelle nous marchons maintenant…

o4.jpg

livregif010.gif« La Mosquée bleue(Sultanhamet Camii) est bâtie par Mehmet Ağa de 1609 à 1616 face à la Basilique Sainte Sophie et cherche à lui tenir tête.

Le Sultan Ahmet Ier qui commandite cet édifice impérial sur l’emplacement de l’ancien palais cherche en effet à démontrer que les architectes ottomans n’ont rien à envier à leurs prédécesseurs byzantins. Le plan de la mosquée s’inspire donc de celui de la cathédrale chrétienne et sa coupole tente de s’approcher des dimensions de celle de son aînée (23,5 m contre 31). Cette coupole est soutenue par quatre piliers massifs dits « pattes d’éléphants » et contrebutée par quatre demi-coupoles. 260 fenêtres l’inondent de lumière.

 L’intérieur est décoré de 20 000 carreaux de faïence d’Iznik à dominante bleue dont elle tire son nom. »(Wikipedia)

51.jpg

Photo: Waou ! roll1.gifQue peux-t-on dire d’autre devant un tel édifice ?

71.jpg

m2.jpg

Photo : L’intérieur est tout aussi magique, majestueux ! Sur la photo du haut, au centre, un des piliers « patte d’éléphant », qui porte très bien son nom !elephant6.gif

 Une moquette (qui n’est pas d’époque) épaisse tapisse le sol, laissant une douce impression sous nos pieds déchaussés.

De petites loupiotes électriques sont élégamment disposées en cercle imitant le style des lampes à huile, ajoutant de la lumière à celle venant de l’exterieur, filtrée par 260 fenêtres et vitraux.

elevesprofesseurs2.gif

 Les murs sont finement décorés de motifs floraux et les coupoles sont cerclées de versets du Coran (toute représentation imagée étant interdite dans la religion musulmane). 

Sur la seconde photo, sur le mur du fond, la niche finement dorée indique au fidèle la direction de la Mecque vers laquelle il doit orienter son tapis de prière.

 81.jpg

k7.jpg

Photos: Selon les réglages de l’appareil photo, avec flash ou sans, les murs de la Mosquée changent de teinte. La seconde photo les montre tels qu’on les perçoit vraiment, avec l’éclairage des lieux intérieur et extérieur…

n3.jpg

Photo: Sur cette photo prise sans flash, la teinte varie encore car c’est plutôt l’éclairage extérieur qui domine… La richesse et la diversité des faïences ressort plutôt bien sur ces 3  photos où chaque coupole ou demi-coupole présente un aspect très différent…

trkj4.gif

A L’Aube Du 5è Jour… – De la Cappadoce à Istanbul

20 mai, 2008

 14.jpg

Lever très tôt encore ce matin… Une longue journée nous attend, avec un trajet de 720 km !!!

Nous quittons à regret la Cappadoce, et disons au revoir à sa température très agréable pour des cieux qui seront de moins en moins cléments…

Après plusieurs arrêts, autant réservés aux « Urgences Pipi » humourpipicaca5.gif qu’au repos bien mérité de notre postérieur bien sollicité ces dernières heures par l’état calamiteux de certaines parties de la routeemoticone(« je plaisante dans mon diamètre », comme dirait Tamerr3.jpg, notre fabuleux guide qui nous a fait profiter de son excellent humour pendant toute la semaine, et qui nous a passé quelques moments de fatigue, de « sucrerie » intense…), nous arrivons enfin à Ankara, lieu de emoticonenotre visite du Mausolée d’ Atatürk.

livregif010.gif« Anıtkabir est le nom du mausolée érigé en l’honneur du fondateur et le premier président de la république de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk, décédé le 10 novembre 1938. Le mausolée est situé à Ankara sur la colline d’Anıttepe(…)

Sa conception est due aux architectes Emin Onat et Orhan Arda qui remportèrent le concours parmi 45 autres projets. La construction ne débuta qu’en 1944 en raison des difficultés économiques dues à la Deuxième Guerre mondiale. Le bâtiment fut achevé en 1953 et la dépouille d’Atatürk y fut transférée le 10 novembre 1953 lors de funérailles nationales. » (Source : Wikipedia)

livregif010.gifimages.jpgAtatürk: Mustafa Kemal Atatürk (né à Salonique en mai 1880 ou 1881 – mort à Istanbul le 10 novembre 1938) est le fondateur et le premier président de la République turque.(Source : Wikipedia)

Atatürk signifie « Père Des Turcs ».

Voir le lien qui lui est consacré —>

elevesprofesseurs2.gif

e6.jpg

Photo: Le Mausolée d’Atatürk. Arrivée à Ankara vers 9h30 après un trajet de 300km. Pour entrer dans le site, nous devons passer un contrôle de sécurité, et ainsi passer nos sacs à travers un détecteur. Nous arrivons alors sur le parvis. Une cérémonie est en cours, et des officiels grimpent en musique les escaliers, sûrement pour aller déposer une gerbe…

Ce monument est mzajestueux et impressionant. Il a été construit bien après la mort de Mustafa Kemal.

livregif010.gifAnkara, (anciennement appelée Angora et Ancyre durant l’Antiquité), en Anatolie centrale, est la capitale de la Turquie et la deuxième plus grande ville du pays, après İstanbul. C’est aussi la préfecture de la province du même nom. Ses habitants sont les Ankariotes. Peuplée de 4 millions d’habitants, la ville est située à 850 mètres d’altitude.(Source : Wikipedia)

a8.jpg

3turquiaturkeymw.gif

Photo : La grande pièce où se trouve la pierre tombale d’Atatürk. Son corps ne se trouve pas à l’intérieur, mais environ 5 mètres en dessous dans une autre pièce. Le jeune homme aux cheveux longs se trouvant sur la photo et vu de dos au fond était littéralement en larmes devant le tombeau. Je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà vu une telle ferveur pour un homme d’Etat sous nos cieux…

k6.jpg

islam004.gif

l3.jpg

Photo: Soldat en faction devant l’entrée, tel un soldat de plomb… Sur le mur du Mausolée, des citations d’Atatürk.

 

Nous rejoignons ensuite le bus pour la pause repas dans un excellent restaurant de la capitale, situé dans un parc, non loin de là. Nous y mangeons de bonnes spécialités locales… Miam !

gasrepas05.gif

Départ pour Istanbul, par une belle et moderne autoroute aux infrastructures impressionnantes… la montagne a été  véritablement remodelée pour permettre son passage.

Petit arrêt dans une aire de repos déserte où des employés s’affairent à nettoyer entièrement toutes les vitres de notre bus à l’aide de grands balais à eau… Une petite musique turque se fait entendre par les haut-parleurs :

(Cliquer sur le fichier sonore puis revenir au blog en utilisant la flèche « Retour »)

enceintes2014.gifturq.wav

Vers 16h30 nous atteignons enfin ses faubourgs, mais inévitablement pour une si grande ville, nous nous faisons prendre dans un gros embouteillage…emoticone

Ce moment-là n’est pas perdu pour tout le monde : en effet quelques vendeurs à la sauvette s’approchent vendre en outre des beignets locaux, en forme d’anneaux, en enfilade dans de grands bâtons, des sortes de petites prunes vertes, des babioles etc… Quelques miséreux arpentent le bord de l’Autoroute…

a9.jpg

Pour atteindre le centre historique de la ville, nous devons franchir le Bosphore par le Pont de l’Europe, qui, comme son nom l’indique, permets le passage entre le continent Asiatique et le continent Européen…

g4.jpg

Photo : Le Pont du Bosphore au dessus du… Bosphore !

livregif010.gifIstanbul (en turc İstanbul, nom historique « Byzance » puis « Constantinople »), préfecture de la province du même nom, est la plus grande ville de Turquie avec 13 millions d’habitants (2007).

Située à cheval sur l’Europe et l’Asie, de part et d’autre du détroit du Bosphore, elle est généralement considérée comme européenne. Elle est au centre de l’une des plus grandes agglomérations du continent et constitue le principal pôle économique du pays. Elle est la seule ville au monde à être à cheval entre deux continents.(Source : Wikipedia)

Nous arrivons, tant bien que mal à notre hôtel, le bus essayant de se frayer un chemin dans de petites rues très fréquentées à grands coups de klaxon… Nous nous arrêtons enfin devant l’hôtel Keçik…

dscn1016.jpg

Inutile de nous étendre sur les prestations de cet hôtel, le pire de notre périple… Après tout, nous ne sommes là que pour une nuit, et tant qu’on dort…

Si, au fait ! La petite prise électrique à l’intérieur de la douche ! Pas vraiment rassurante celle-là ! Autant vous dire qu’on fait attention à ne pas trop faire gicler, de peur de se transformer en Döner Kebab sur sa broche !

004.gifelectricite9.gif

 Mais là où l’hôtel se démarque le plus, c’ est surtout par sa cuisine, hors des sentiers battus, très loin de la gastronomie traditionnelle mais très proche de la plus infâme des cantines ! Gloups et re-gloups !


Menu de ce soir :  

                     Entrées Diverses Et Perversesemoticone 

                               -———  

          Poisson d’Origine Inconnue Et Sa Panure « Pas Turque »emoticone

                                Frites à l’Huile

                              ———–

                               Déssert ou Désert

                 (Traduction :Vous êtes privés de dessert)

 

Ah non ! On veut un dessert et on le fait comprendre au serveur !

Incroyable… Après un moment, celui-ci va rapporter, et nous servir dans nos assiettes à chacun… Des pommes POURRIES !!! Si,si,c’est possible !!! 

 trkj4.gif             

4ème Jour – La Cappadoce (Suite…) – Les « Cheminées De Fées » Et Le Dîner Repas A Avanos…

18 mai, 2008

Retour dans cet environnement insolite que sont les grandes étendues désertiques de la Cappadoce, ponctuées de toutes sortes de bizarreries de la nature…

Toujours dans notre cercle que nous effectuons autour de notre base qu’est notre hôtel, nous prenons cette fois une petite route qui nous mène vers  les fameuses « cheminées de fee » : webmaster312.giflivregif010.gif

« Le ruissellement des eaux de surface, drainés ensuite par la rivière Melendiz et le fleuve Kizilirmak, ainsi que le vent, le gel le soleil ont attaqué cette couche de roche très tendre et formé de petites vallées.

 Certaines couches étant plus tendres que d’autres, l’eau s’est insinuée de plus en plus profondément dans le sol, laissant une couche plus dure vers la surface. Petit à petit, des petits morceaux de roche dure se trouvent isolés par rapport au plateau, et les couches situées en dessous de ce « chapeau » naturel sont protégées et évoluent beaucoup plus lentement, du fait de cette protection.

Apparaissent alors au gré des pentes les cheminées de fées. » (Source web : Turquie, guide de voyage)

gaschampignon01.gif

l2.jpg

n1.jpgchampignon9.gif

Photo : La taille de ces formations est parfois impressionnante…! Ces cheminées me font penser plutôt à des champignons géants… C’est vraiment un autre monde…champignon23.gif

k4.jpg

Photo : Celle-ci me fait penser à un soldat ottoman sonnant la charge… Avec un peu d’imagination !!!

p3.jpg

Photo : Le soldat et sa monture !champignon21.gif

a7.jpgchampignon8.gif

b8.jpg

Photo: cartstroum17.gifLe Schtroumpf (à droite) et son village… Interprétation très personnelle…!

d6.jpg

Photo : Il faut quelquefois crapahuter pour tenter de saisir LA photo inédite… Pas très concluant sur celle-ci… Mais j’aime bien la cheminée de droite, sorte de chaumière avec son cône superbement sculpté.

Cela ne se voit pas sur les photos, mais le vent à ce moment-là est terrible. Il fait s’envoler des volutes de poussière qui plongent l’horizon entier dans une brume épaisse…

e5.jpg

Photo : Dernière vision avant de regagner illico presto le bus !vehiculesbus00003.gif

Nous avons passé une demie-heure sur le site.

Pour clôturer nos 2 jours en Cappadoce, nous allons passer la soirée dans un restaurant d’Avanos, l’Uranos, pour un dîner-spectacle. uranos.jpg 

L’endroit est insolite car creusé dans le tuf lui aussi. La salle principale est une scène ronde : tout autour ont été creusées 5 niches, où tables et bancs sont disposés en étage, dominant la scène, de sorte que tout le monde a une bonne visibilité sur le spectacle qui va se dérouler sous nos yeux ébahis, mesdames et messieurs !

g3.jpg

Photo: Le groupe vient d’une région de Turquie jouxtant le Caucase. La scène ci-dessus mets en scène un mariage.

i3.jpg

Pendant ce temps les plats à table se succèdent, avec en vedette de l’agneau de lait : un régal !

Par contre le vin, rouge ou blanc n’est vraiment pas terrible, chauvinisme mis à part (surtout le rouge…!).

Vidéo7.gif :

Image de prévisualisation YouTube

59.gif

Le spectacle et le repas se poursuivent dans une ambiance qui se réchauffe sensiblement des l’arrivée sur scène d’une étrange créature à l’allure orientale… Se déhanchant et se contorsionnant à souhait, elle alterne grands écarts et frémissements en tous genres !

j4.jpg

danseduventre.gifdate.gif

k5.jpg

Elle va subjuguer de son petit bout de femme l’assistance, surtout quelques privilégiés qu’elle va choisir pour une petite séance d’initiation torride… OUF ! msn202851829.gif Bon, je me calme…emoticone  

trkj4.gif

4ème Jour (Suite) – La Cappadoce (2) – Les Eglises Byzantines et Avanos…

15 mai, 2008

Nous reprenons la route et nous dirigeons maintenant vers le site des Eglises Byzantines à Göreme mfpopeanim.gif(appelé Korama à l’époque romaine).

De l’extérieur,rien ne laisse présager que le tuf renferme des églises ornées de magnifiques fresques datant pour certaines du Xè siècle !  Une sacrée claque du temps dans la figure !

Mais il n’y a pas seulement des églises… Il y a également une multitude d’anciens pigeonniers… La population d’alors en faisaient de l’élévage intensif pour nombres de raisons pratiques, y compris d’ordre gastronomique mfeatarrow.gif !

a4.jpg

b5.jpg

j2.jpg

Photo : On se rend mieux compte de la manière dont ces églises ont été creusées en voyant celle-ci dont une partie s’est effondrée à force d’érosion…

g2.jpg

q2.jpg

r1.jpg

 3 Photos ci-dessus : L’église Ste Barbara, du XIè siècle, avec cet espèce d’insecte bizarre ressemblant à une sauterelle, qui représenterait le Diable. Le coq, au-dessus représente, lui, la vigilance…

h2.jpg

i1.jpg

k3.jpgpers51.gif

a5.jpg

Photos : Quelques exemples de fresques bien conservées…

On garde pour la fin la plus belle : l’église de Tokali. Elle fut construite à la fin du Xè et début du XIè siècle !!!…

l1.jpg

n.jpg

p2.jpg

En sortant nous pouvons voir encore d’anciens habitats troglodytiques, ainsi que d’autres vestiges d’églises qui malheureusement subissent les assauts de l’érosion.

o2.jpg

La journée a bien commencé, on en a eu d’emblée plein les yeux.

En début d’après-midi, notre guide, Tamer, propose ce qui va être notre premier petit intermède commercial : nous allons visiter un atelier et entrepôt de tapis turques, à Avanos. l

La première partie de la visite concerne le tissage proprement dit, où des femmes s’affairent à monter des tapis de laine en sélectionnant différentes couleurs.

Elles en font ensuite des sortes de noeuds successifs qu’elles tassent au fur et à mesure. Leur vitesse d’exécution est impressionnante et il est difficile de réellement saisir la manière dont elles s’y prennent !

b6.jpg

Elles ont le modèle sous les yeux et le suivent scrupuleusement. Sur cette photo, les noeuds sont tassés sur l’ébauche du tapis, en y exerçant  juste la force nécessaire…

On nous montre quelques métiers à tisser plus petits pour la fabrication des tapis en soie, puis l’extraction et le travail de la soie proprement dite.

b7.jpg

Suit une rapide visite de certaines des plus belles pièces dont le prix n’est pas indiqué, mais qui doit être largement capable de faire dresser le plus récalcitrant des cheveux sur la tête !

d5.jpg

e4.jpg

h3.jpg

Ce dernier tapis est un tapis destiné à la prière. Il se reconnaît au motif de niche qui doit pointer vers la Mecque.

a6.jpg

Incontournable et omniprésent en Turquie, même en tapis, Atatürk

On nous installe ensuite dans une grande salle où on va nous présenter toute une collection de tapis de toutes sortes : en laine, en coton, en coton+laine, puis en soie… Honnêtement, tous aussi magnifiques les uns que les autres.

i2.jpg

 Puis on nous propose de façon sympathique (mais qui semble finalement de plus en plus très intéressée) de  boire quelque chose, un petit Raki (boisson alcoolisée ressemblant à de l’Anisette), ou un thé à la pomme (une infusion de pomme en fait…).

Sans transition, une fois nos verres dans les mains et après un petit jeu de devinettes très bon enfant, on en vient petit à petit aux prix et à toutes les facilités de paiement et de livraison, dans tous les détails et en toute sécurité garantie !

flycpt19.gif

Il est évident que parmi notre groupe, peu sont venus pour acheter un tapis, dont les prix varient de 700€ à quelques milliers d’euros !

Du coup, côté groupe, la détente fait place à un certain malaise devant les arguments commerciaux très insistants de notre interlocuteur, d’autant plus que les employés commencent à manifester une sorte de très très mauvaise humeur devant notre porte-monnaie désespérément… Bloqué !!!

y5jh066g.gif

On entend même quelqu’un nous dire « Dehors ! », en français, pas très fair-play… Ce qui a pour effet immédiat de confirmer définitivement le blocage de tout porte-monnaie qui aurait pu hésiter à s’entrouvrir…

Malgré tout un couple confirme une vente…

trkj4.gif

4ème Jour – La Cappadoce

14 mai, 2008

L’hôtel que nous avons pour les deux nuits de la Cappadoce, le Kapadokya Inn Hôtel à Ortahisar, est vraiment bien. D’ailleurs c’est l’un 2 des seuls qui seront respectés dans la liste de ceux qui étaient prévus sur le circuit (avec celui de Kusadasi) ! emoticone

Nous ne sommes pas très loin d’Uchisar,

livregif010.gif « située dans la province de Nevşehir. Ce village est typique de la Cappadoceet est célèbre grâce au Kale, rocher visible à plusieurs kilomètres. Quelques habitations troglodytiques y sont encore occupées. » (Source : Wikipedia)

Nous partons vers 8h…vehiculesbus00002.gif

u1.jpg

Photo: Uchisar

Le paysage est très sec et toute la roche alentour est du tuf d’origine volcanique d’une très belle couleur « crème » (Langue).

Commme je l’ai expliqué déjà, cette roche est très friable.Elle est en permanence façonnée par le vent, aidé dans sa tâche par le sable qu’il soulève, créant des paysages extraordinaires dont seulement une partie infime nous est visible du bus.

Nous nous dirigeons lentement à coups d’arrêts photos appareilphoto15.gifsuccessifs vers Uchisar.

k2.jpg

l.jpg

m.jpg

Photos: Prises au cours de ces fameux arrêts, avec une vision d’ensemble d’une des vallées de la Cappadoce. La brûme y sera quasi permanente tout au long de notre séjour dans la région (à moins que ce ne soit le vent qui fasse s’envoler de minuscules particules de poussière, ou pire l’objectif de l’appareil saturé de… Traces de doigtsemoticone ?). Noter les rochers à la façon « cheminée de fée » et les habitations taillées dans le tuf en arrière plan…

o.jpg

Photo : Arrivée à Uchisar. De drôles de pitons creusés d’anciennes habitations, qui s’écroulent malheureusement à force d’érosion éolienne. Celui-ci ressemble à  une sorte de cagoule !

Les formes taillées dans les collines en arrière plan sont étonnantes, et ressemblent à de la meringue, ou à un nappage de chantilly (au choix Langue !).

p.jpg

Photo : le piton vu de plus près. Malheureusement notre arrêt ici est chronométré ogyesfxv.gifet il faut faire vite… Juste le temps de descendre un peu, et de céder à une visite éclair d’une de ces demeures… Un jeune garçon plus bas nous appelle et nous invite à en visiter une, celle de gauche sur la photo…

q.jpg

Photo : Le jeune garçon, en bas, essaie de nous attirer… Grosse méfiance d’abordemoticone, puis je descends lorsque celui-ci nous annonce que la visite est « Free ! » (« Gratuite ! »). Je n’ai pas à le regretter, l’accueil est très très sympa : il me fait visiter unes à unes les différentes pièces sobrement décorées de tapis et de canapés colorés. Au dernier étage se tient tout au fond une petite pièce faisant office de mini-boutique.

Il m’habille d’une tenue traditionnelle, mais ne m’oblige jamais à acheter quoi que ce soit… Je partirai quand même avec un petit souvenir pour le remercier de son accueil…

r.jpg

t1.jpg

Je ne suis pas sûr du tout que la déco soit vraiment représentative du style local, mais peu importe, j’y ai passé un très bon moment, c’est l’essentiel…

trkj4.gif

3ème Jour : Pamukkale – Cappadoce

13 mai, 2008

Lever très tôt ce matin-là, car nous avons une rude journée : nous devons rejoindre notre prochain Hôtel qui se trouve en Cappadoce, à 650 km de Pamukkale !!!emoticone

Dans la nuit noire, on entend dehors le son lointain de l’eau qui ruisselle sur les « Châteaux de Coton » avec le petit coq local qui lui aussi est très matinal…

(Cliquer sur le fichier sonore ci-dessous pour écouter, puis revenir à l’aide de la flèche « Retour »)

enceintes2014.gifpamukalle.wav

carte2.jpg

Nous avons un bus grand confort, mais au fur et à mesure que nous avançons et que nous nous éloignons vers l’intérieur, l’état de la route se dégrade peu à peu et les nids de poule sont quasi permanents. La conduite des usagers de la route est également très fantaisiste par moments : il est courant de voir certains véhicules, notre bus entre autres, rouler carrément au milieu de la route à cheval sur la ligne discontinue…

Maintenant je pense que cela était déliberé, ce afin d’éviter les bords de route en mauvais état. Mais lorsqu’on est devant, l’effet est saisissant !!!emoticone

Notre guide, Tamer s’étonnait que personne ne désire absolument s’installer devant, juste derrière le chauffeur… Et personne qui n’osait lui dire que les émotions y étaient trop fortes !!!emoticone emoticone

k1.jpg

Photo : Les paysages, d’abord très verts et arborés, cèdent la place à des étendues de plus en plus sèches, sans pratiquement plus aucun arbre… Nous traversons des villages où quelques maisons ont ce style particulier de toiture, faite de paille et de bouse…

Lorsque nous arrivons à proximité de villages l’activité paysanne se fait plus précise, et le moyen de transport le plus fréquent utilisé par les paysans locaux pour se rendre aux champs est cet étrange engin, plutôt rustique, mais qui a  l’air néanmoins très éfficace !

Notre guide nous explique que ces engins sont tolérés par la Police, bien qu’ils soient dépourvus de plaque d’immatriculation, vu la courte distance pour laquelle ils sont utilisés.

8.jpg

9.jpg

La version ci-dessus a l’air un peu plus élaborée, car c’est une fabrication locale et chacun personnalise son engin à sa convenance…

Nous finissons par arriver à Konya vers 11h. Dehors il fait très chaud et des vendeurs d’eau minérale occupent certains trottoirs, comme ici à l’entrée de la ville, dans le quartier universitaire…

e2.jpg

livregif010.gif« Située au centre de la Turquie et à 1000 mètre d’altitude, Konya est une ville commerciale de 1,9 million d’habitants. Ville sainte pour les musulmans, elle possède plusieurs belles mosquées ainsi que le célèbre musée de Mevlâna consacré aux derviches tourneurs. C’est dans ce musée (ancienne loge des derviches tourneurs) que se trouve le tombeau du fondateur de l’ordre, Jalal adl-Din Rumi dit Mevlâna. » (LaTurquie.com) (Voir liens —>)

Justement, Tamer nous explique qu’il a décidé d’inclure dans notre passage à Konya la visite de ce musée (qui n’était pas inclue initialement), qu’il juge comme une visite primordiale.

livregif010.gifLes Derviches Tourneurs « sont connus pour leur danse appelée Sema. Les mouvements rappellent ceux d’une toupie, tournant d’abord lentement puis très rapidement, jusqu’à ce que le danseur atteigne une forme de transe, durant laquelle il déploie les bras, selon sa croyance, la paume de la main droite dirigée vers le ciel dans le but de recueillir la grâce d’Allah, celle de la main gauche dirigée vers la terre pour l’y répandre. L’origine de cette manifestation reste inconnue. »

turquie4.gif

Mais d’abord nous nous dirigeons vers un ancien Caravanserail transformé en restaurant : nous avons l’impression que nous allons passer un bon moment ici et qu’on va se régaler…emoticone

DESILLUSION !!!Mecontent

10.jpg

Certes, le repas était sympa, et le cadre à l’intérieur magnifique :

111.jpg

… Mais de mémoire de gastronome je crois que je n’ai jamais mangé aussi vite !!! Les serveurs tournaient autour comme des mouches tsé-tsé et embarquait les assiettes sitôt vidées !!! serveurs014.gif

Ceux qui désiraient prendre leur temps étaient maudits par un des leurs qui ne cachait que très difficilement son agaçement pour ne pas dire plus en marmonnant et en piétinant sur place. C’en aurait été comique si nous n’étions pas tous verts et ballonnés !

Sitôt le repas fini… ZOU ! Retour dans le bus, et nous voilà repartis alors que d’autres bus déversent à leur tour des touristes affamés loins d’être au bout de leur surprise…

Direction le Musée de Mevlâna…

121.jpg

Photo : L’ancienne mosquée, maintenant musée contenant le tombeau de Mevlâna, sous le minaret de mosaïques de céramique turquoise. A l’intérieur, la prise de photos est interdite, de même qu’il est interdit de filmer les derviches tourneurs en transe…appareilphoto15.gifmsn0002.gif

Nous continuons notre long périple en direction de Sultanhani cette fois, village où il y a un caravanserail à visiter… Nous y arrivons vers 15h.

Cela fait 2 fois que je parle d’un caravanserail, qu’est-ce que c’est que ce truc ?

livregif010.gifUn caravanserail est un lieu où faisaient halte antan les caravanes de marchands lors de leurs longs périples. Les 2 premiers jours, ils étaient accueillis gratuitement, logis et couverts, mais s’ils s’attardaient ils devaient payer une certaine somme… cela dissuadait les marchands de rester trop longtemps et de laisser la place aux nouveaux arrivants.

Il paraitrait que celui-ci ait été construit entre 1232 et 1236 (Et oui, en Turquie, le temps se mesure différemment, nous n’avons pas fini de nous en rendre compte…), et qu’il fait partie d’une série qui allait de Konya jusqu’en Perse, avec un intervalle entre eux de 40 km environ.

132.jpg

a3.jpg

Photos : Vues de l’entrée principale

b3.jpg

Photo : Tout de suite après avoir passé la porte, il y a une grande cour avec une sorte de petite tour en son milieu. Cela ne se voit pas mais derrière il y a 2 petits escaliers qui permettent d’y grimper jusqu’au niveau, à l’interieur, de la petite fenêtre de  la façade : il semble que cet endroit était utilisé comme endroit de prière, car il s’y trouvait, accroché au mur… et bien justement, un tapis de prière, bien sûr !

d2.jpg

On reconnait un tapis de prière au motif en forme de niche, que l’on tourne en direction de la Mecque. La petite niche creusée dans la pierre indique de même cette direction.

Nous repartons vers la Cappadoce, où nous devons nous arrêter cette fois dans un village doté de souterrains. Je suis incapable de citer son nom, mais ce dont je me rappelle es cette statue d’Atatürk en y entrant. Le bus se gare sur le parking, près de maisons à l’architecture assez sommaire (arrivée vers 16h30) :

d3.jpg

b4.jpg

Photos : Noter le système pour chauffer l’eau sur les toits, dont le système à energie solaire contraste fortement avec l’état des maisons…

Sur la seconde photo, noter le poteau…Rire

La pierre utilisée est du tuf volcanique, dans lequel d’ailleurs sont creusés les souterrains…

A une époque d’expension du Christianisme, entre le VIè et le Xè siècle Ap.JC,lorsque le village était attaqué, les habitants venaient se réfugier dans ces souterrains, où tout était prévu pour y vivre de façon provisoire. L’entrée est amenagé pour les bêtes avec des mangeoires creusées dans le tuf, puis ce sont diverses salles que l’on traverse. L’aération est prévue par des cheminées remontant à la surface, et pour l’eau des puits ont été creusés jusqu’à atteindre la nappe phréatique…

Chaque salle est séparée par des portes dans lesqulles se glissent d’énormes roues…

e3.jpg

Noter que ces roues sont percées en leur milieu. En fait, les habitants comptaient bien que les envahisseurs rentreraient dans les souterrains. Ceux-ci se divisent très vite en de multiples couloirs qui finssent par créer un véritable labyrinthe. De plus, les couloirs étant très étroits, ils étaient obligés de se déplacer les uns derrière les autres…

Dès qu’il passaient par ces portes, quelqu’un faisait basculer la pierre qui fermait l’entrée, m^me chose pour la pour la sortie de la pièce. Le piège se refermait ainsi… Dès que les méchantsemoticone faisaient demi-tour pour essayer de sortir, toujours à la queue-leu-leu, ils étaint accueillis copieusement par des lances bien acérées qui étaient passées par ces fameux trous !

Triste fin, en vérité !!!Clin doeil  batimentautres003.gif

d4.jpg

Il faut imaginer aussi que ces énormes roues étaits façonnées sur place (!!!) dans une couche de roche plus dure. Poussée, la roue se fichait dans une niche épousant son arrondi dans le mur situé en face.

Nous rejoignons notre hôtel de Cappadoce, pour un repos bien mérité !dormeur3.gif

trkj4.gif

2ème Jour (Suite…) : Ephèse – Pamukkale (Les Châteaux De Coton)

11 mai, 2008

Vers midi, nous quittons le site d’Ephese sous un Soleil de plomb, npn sans avoir préalablement acheté 2€ une bouteille d’eau minérale de 1,5l !!

Nous mangeons pas très loin d’ici dans un excellent petit resto, où nous nous régalons de quelques bonnes petites spécialités du Pays… Mais nous faisons connaissance aussi avec une autre spécialité : le service à la Turque, vitesse grand « V » !!!emoticone

Nous reprenons le bus aussitôt après le repas pour prendre la direction de Pamukkale (env. 200km).

bodrumkusadasi1.gif

Déjà, de loin, une colline blanche se distingue. Le bus stoppe à son pied, devant un petit lac aménagé, et qui offre une vue d’ensemble du site… GRANDIOSE !!!

bus2013.gif

a2.jpg

Photo : Le Grand Turc mitraillant la zone…emoticone

livregif010.gif« Pamukkale est une curiosité géologique extraordinaire, entièrement fabriquée par les eaux chaudes qui s’écoulent des entrailles de la montagne et, en libérant le dioxyde de carbone, fait précipiter le carbonate de calciumqu’elle contient. Certaines sources ont une température de plus de 45 degrés Celsius, et sont saturées de sels minéraux, qui lors de l’évaporation de l’eau se déposent et se pétrifient sur le flanc de la colline.Ce phénomène naturel laisse des couches blanches sur la pierre, ce qui donne à la montagne une apparence de forteresse de coton ou d’une chute d’eau gelée. » (Source : Wikipedia)

Panorama :

panoramapammukale.jpg

(Cliquer sur la photo pur l’agrandir, puis sur la flèche « Retour » pour retrouver le blog)

Il faut ensuite reprendre le bus, gravir la colline par la droite. Une fois arrivés sur place, c’est de nouveau Tamer, notre guide, qui s’y colle pour acheter les billets et nous les distribuer… A nouveau, petite séquence de « PLEASE PASS » pour pénétrer dans le site même.

Avant la coline de calcaire elle même, nos distinguons encore les vestiges d’une ancienne cité. Il s’agit de l’antique Hierapolis.

livregif010.gif  »Fondée au IIe siècle av. J.-C. par un des rois de Pergame, la cité antique de Hiérapolisse développa grâce à l’exploitation de ses sources thermales. Hiéra était le nom de la fille du roi.Cependant, ce sont les romains qui construisirent le plus grand nombre de bâtiments, avant que la ville soit complètement reconstruite suite à un violent séisme en 60. La ville était dédiée au dieu Apollon, ainsi qu’au dieu Pluton qui avait un oracle dans les sous sol du temple d’Apollon. »(Wikipedia)

Arrivés sur les lieux, on entend comme un bruit de cascade : l’eau ruisselle de partout alentour, déposant le calcaire sur les flancs de la colline et se rependant parfois dans de vastes vasques naturelles. Il est possible de marcher, pieds nus dans ces vasques à certains endroits bien définis.

Notre guide nous a préalablement averti qu’il fallait néanmoins faire attention à la vase qui recouvre à certains endroits le fond de l’eau, mais alors qu’on me demande de me déplacer à un certain endroit pour une photo, je perds un instant toute attention et…

Je me retrouve bientôt les quatre fers en l’air, mes baskets à la main en train de baigner dans une eau bien chaude, certes, mais me laissant assez ridicule en définitive…!

b2.jpg

Le Grand Turc, Tête De Turc pour l’occasion, après son bain forçé…!

Le fond de l’eau est une sorte de pâte de calcaire de 5-6 cm dans laquelle les pieds s’enfoncent.

5.jpg

Lorsque je dis que cet endroit est autorisé au public, il faut quand même être très attentif, car la falaise n’est parfois qu’à quelques mètres !!!

c2.jpg

A quelques centaines de mètres de là… La Piscine Antique !!! oui, ça existe !

Et une vraie en plus, déjà utilisée à l’époque… Avec même les colonnes dans l’eau en plus, quoi !emoticone

Par contre les baigneurs n’étaient pas d’époque…emoticone

7.jpg

En quittant la piscine et en remontant sur la colline, on se dirige maintenant vers le Théâtre… Ce genre de vestige est toujours impressionnant, car il est en général plutôt bien conservé. Celui-ci est très beau. Le prendre en photo du haut des gradins dans son intégralité étant impossible (je n’ai pas de fonction « Panoramique »), j’ai dû utiliser le subterfuge de 2 photos côte à côte pour essayer de rendre l’aspect global des lieux…Cool

panoramatheatrepammukale.jpg

Le rendu du Théâtre est conforme à la réalité. Par contre pour le paysage derrière… Je crois qu’il y a un le-ger problème…Clin doeil

(Cliquer sur la vignette, puis revenir au blog en utilisant la flèche « Retour »)

Nous passons la nuit dans les environs du site, dans un Hôtel avec piscine, dont une piscine à bulles où certains d’entre nous barbotent une petite heure avant le repas…

viande001.gifA Taaableuhhh  !!!

trkj4.gif

12