2ème Jour : Kusadasi-Ephese

10 mai, 2008

Si vous êtes un adepte de la grass’ mat’… Vous n’éprouverez pas ce bonheur dans une ville Turque !!!

La prière, très matinale (5h !), et diffusée par toutes les mosquées environnantes (il y en a toujours une près de vous…) à l’aide de haut-parleurs situés sur les minarets, se chargera de vous le faire comprendre…!

Imaginez… Vous êtes dans les bras de Morphée, donc, dehors le silence de la ville ensommeillée… Soudain, à 5h :

(Cliquer sur les fichiers sonores, puis recliquer sur la flèche « retour » pour revenir à la page du blog.)

enceintes2014.gifkusadasi1.wav

enceintes2014.gifkusadasi2.wav

Remarquez, cela permet d’être largement à l’heure à la fois pour le petit dej’ et le départ pour le site d’Ephese prévu à 9h…

Ce départ tardif comparé à tous ceux que nous ferons, bien plus tôt, tout au long de la semaine, s’éxplique par le fait qu’Ephese n’est pas très éloigné de Kusadasi.

livregif010.gifÉphèse est l’une des plus anciennes et des plus importantes cités grecques d’Asie Mineure, la première de Ionie. Bien que ses vestiges soient situés près de 7 km à l’intérieur des terres, près des villes turques contemporaines de Selçuk et Kusadasi dans l’Ouest de la Turquie, Éphèse était dans l’Antiquité et encore à l’époque byzantine l’un des ports les plus actifs de la Mer Égée (Wikipedia).

Pour l’Histoire et les descriptifs précis du site, voir l’excellent site :

http://jfbradu.free.fr/GRECEANTIQUE/turquie/ephese/ephese02.htm

21portephese.jpg

Photo : Reconstitution du Port d’Ephèse… (Source : « Des Racines Et Des Ailes »)

Arrivés sur place notre guide, Tamer, avec qui nous venons de faire connaissance, nous distribue les tickets d’entrée pour franchir les barres d’entrée au son d’un « PLEASE PASS »emoticone automatique (son qui nous accompagnera sur la plupart des sites !!!)…

A peine entrés, nous devons reconnaitre qu cette matinée va être féérique, car d’emblée les vestiges sont nombreux et impressionnants !

2.jpg

La première partie de la visite est consacrée aux explications de notre excellent guide, qui nous laissera ensuite refaire le chemin inverse por prendre les photos pendant une petite heure… Trop courte, malheureusement !!!

d1.jpg

Ci Dessus : La Rue Des Courètes, artère principale qui descend vers la Bibliotheque et le Grand Théâtre, puis vers l’ancien rivage de la mer.

Cette rue était séparée entre lesquartiers riches de la ville et le niveau social inférieur par une porte située à l’endroit de cette photo. 

a1.jpg

Photo : Fragment de la porte d’Herakles avec la magnifique déesse Nikè, qui veut dire « Victoire ». Notre guide nous apprend que les Américains s’en sont inspirés pour en faire la marque « Nike » dont le logo, l’aile, reprend celle de cette déesse !!!

h1.jpg

Photo : livregif010.gifLe Bouletérion, parfois appelé « odéon » à cause de sa forme ressemblant à un théâtre, pouvait contenir 1400 personnes (il a été aussi utilisé comme salle de concert). Il servait de lieu de réunion au conseil de la cité : la boulé (le sénat). Les gradins étaient autrefois couverts et la partie supérieure était parée de colonnes en granit rouge de style corinthien (date de construction : 150) (Source « Ephese Antique).

romain.gif

e1.jpg

Photo : Le Temple d’Hadrien, construit pour l’Empereur Hadrien qui vécut entre 117 et 138 ap.JC.

s.jpg

Au centre est figurée Méduse, dont le seul regard change en pierre… Heureusement cela ne fonctionne pas à travers l’objectif de l’appareil photo !!!Cri

18.jpg

Photo : Un sol de mosaïques très bien conservé, le long de la Rue Des Courètes

19.jpg

Photo : La Fontaine de Trajan, édifiée au IIè siècle…

25.jpg

… Et sa reconstitution… (Source : « Des Racines Et Des Ailes »)

3.jpg

Photo : La Bibliotheque De Celsus, le vestige le plus impressionnant à mes yeux ce jour-là…

livregif010.gif« L’édifice se trouve au centre la ville,  à la convergence des deux grands axes de la ville, la rue de Marbre et la rue des Courètes, la ville basse et la ville haute. La bibliothèque a été construite entre 114 et 117 ap JC par Juluis Aquila en l’honneur de son père C.J Celsus, gouverneur général romain de la province d’Asie entre 106-107. (Source : Ephese Antique)

g.jpg

24.jpg

Photo : Reconstitution. La Bibliothèque à droite et la Rue Des Courètes qui remonte à gauche

16.jpg

Photo : Détail de La Bibliothèque de Celsus

152.jpg

Photo : A droite de la Bibliothèque, la porte de Mazeus et de Mithridate, qui donnait accès à l’Agora Commerciale

Et sa reconstitution.

110.jpg

b1.jpg

Comme nous a expliqué Tamer avec toujours beaucoup d’humour, ceci est peut être le premier panneau publicitaire. Il était destiné aux marins qui entraient dans la ville et cherchaient à « se payer » les charmes d’une prostituée. Tout y est expliqué : le pied indique la direction et les orteils collés la direction (à gauche). Le coeur veut dire la nature de ce qu’on pourra trouver et les points le nombre de pas qu’il faudra faire jusque là !emoticone

Reste le rond creusé dans le marbre : il faut y entasser des pièces. Ainsi rempli à ras-bord, le prix demandé sera indiqué !!! emoticone

f1.jpg

151.jpg

Photo : Vues sur la Bibliotheque sous un angle différent, avec au premier plan l’Agora Commerciale, sorte de marché de l’époque,avec sa promenade couverte et ses petites boutiques…

c1.jpg

Photo : livregif010.gifLe Théâtre « édifié par Lysimaque (un des successeurs d’Alexandre), il fut agrandi à l’époque romaine aux 1er et 2ème siècle ap JC sous les empereurs Claude, Néron et Trajan. Il pouvait accueillir 24 000 spectateurs. L’édifice est spectaculaire par ses dimensions, un des plus grands du monde antique : la cavea forme un demi-cercle de 154 m de diamètre, le dernier gradin est perché à 38 m de hauteur. » (Source : Ephese Antique)

t.jpg

Comme vous avez pû voir sur certaines de ces photos, les vestiges sont magnifiques, mais le site dans lequel ils se trouvent ne l’est pas moins. De plus des myriades de coquelicots, rouges comme on ne les voit jamais en France poussent ici et là : je ne pouvais résister à en prendre quelques uns de plus près…emoticone

22.jpg

23.jpg

Photo : Reconstitution. Le Grand Théâtre à gauche, l’Agora Commerciale à droite et la Rue Des Courètes

4.jpg

v.jpg

w.jpg

u.jpg

Photo ci-dessus : livregif010.gifLes Bains de Varius « qui devaient être liés à un complexe sportif proche. On y a retrouvé le caldarium (bains chauds), le tepidarium (bains tièdes), le frigidarium (bains froids), des salles de repos et de lecture. Ils datent du IIème siècle ap JC. » (Source : Ephese Antique)

trkj4.gif

Kusadasi, La Suite…

10 mai, 2008

En bord de mer, il y a une longue promenade bordée de bancs qui va vers une Marina à droite, et qui se termine en Port sur la gauche. Le contraste est grand entre les petits bâteaux de pêche à la coque de bois et le grand paquebot de croisière moderne et blanc à quai pas très loin !

1.jpg

Photo : le grand paquebot est derrière, au fond…

Près du petit port de pêche, il y a une petite criée où les poissons s’étalent de partout à l’ombre, près d’une petite place, ou certains habitants font la queue pour s’acheter quelques beignets bien chauds à manger… Sous un Soleil de plomb !!!

 Vite, trouver de quoi se désaltérer : l’eau du robinet n’étant pas potable, il faut trouver chez les commerçants les bouteilles d’eau minérale providentielles… A des prix touristiques allant jusqu’à 2€ parfois pour 1,5l, car en Turquie aucun prix n’est affiché nulle part…

Le soir arrive. La température a baissé et un calme agréable envahit le bord de mer. Quelques loukoums achetés en ville feront les frais de ce bien être sur un banc tout prêt de l’eau où quelques vagues viennent mourir tranquillement sur les rochers.

On se croirait dans une station balnéaire du Sud de la France si ce n’était le grand drapeau rouge turc flottant au vent au bout du Port…

h.jpg

Nous rejoignons une personne d’un autre groupe, Nadia, dans un hôtel un peu plus loin sur le bord de mer. Là-bas, un garçon nous offre une boisson sur la terrasse encore désertique en cette saison. C’est là que nous faisons connaissance avec le fameux café turc :

boissoncafe05.gif

livregif010.gif« Le café turc (Türk kahvesi en turc) ou café à la turque est une boisson à base de café en décoction (…) »

Préparation :

« On verse le café moulu très fin dans l’eau froide. Si on désire le sucrer, il faut mettre le sucre dans l’eau en même temps. On remet le mélange sur le feu jusqu’à ébullition. Le café turc ne doit pas bouillir. Il faut le retirer du feu quand le café mousse. On peut verser enfin quelques gouttes d’eau froide pour faire déposer le marc et on sert aussitôt le café brûlant. »

C’est étonnant mais très bon birgitstiredcoffee.gif(et très fort !), mais il faut veiller à ne pas avaler le marc avec, sinon c’est infect !emoticone

Puis nous partons en vadrouille en centre-ville. Nous tombons un peu plus loin sur une confiserie locale : le paradis du loukoum !!!

Nous nous en achetons une petite boîte parmi les différents parfums proposés, les babines en éveil, puis… Laissons notre instinct de « dévoreur » s’éxprimer pleinement sur le bord de mer, tranquillement installés sur un banc !!! laughbounce2.gif

livregif010.gif  loukoum1cx.jpg« Le Loukoum, du turc lokum, le bonbon turc, lui même de l’arabe rahat-ul holkum, « repos de la gorge»;(Selon les arabes le sucre adoucit la voix) est un dessert fait à partir d’amidon et de sucre. Un ingrédient essentiel est l’eau de rose, quoique certains soient parfumés au citron. Quelques recettes incluent de petits morceaux de noix, généralement des pistaches, des noisettes ou des amandes. »

Kusadasi…

9 mai, 2008

livregif010.gifKusadasi (mot signifiant « île aux oiseaux » en français) est une ville et un port de Turquie sur la mer Égée, à 85 km au sud d’Izmir, dans la province d’Aydin où s’arrêtent en escale des paquebots du Monde entier (Wikipedia).

Bref, c’est là que nous sommes Dimanche vers midi. On nous installe à l’Hôtel Atinç en bord de mer. Certains du groupe font remarquer que ce n’est pas celui qui est prévu initialement.

Bref, nous allons nous poser, enfin, et c’est là l’essentiel. L’hôtel est plutôt sympa, et le repas le soir st sous forme de buffet : on commence à présent la partie gastronomique du voyage…MIAM !Langue

k.jpg

L’après-midi étant libre et le repas de midi n’étant pas inclu dans la « pension complète », on décide d’aller manger un bout en ville en en profitant pour flâner dans les rues…

N’ayant pas eu l’occasion de changer des Euros en Lira turques (1€ pour 2 liras), on nous assure que l’euro est accepté partout en ville. Ce que l’on oublie de nous dire, c’est que chaque commerçant applique es propres conversions avec de drôles de calculs compliqués sur leurs calculettes !!!

En plus il ne faut surtout pas omettre de marchander systématiquement, car les prix annoncés de prime abord sont souvent très exagérés…!emoticone

La ville est dominée par une colline, au sommet de laquelle doit trôner comme à l’accoutumée une statue d’Atatürk (le fondateur vénéré de la Turquie moderne).

f.jpg

Je dis « doit trôner », car j’ai essayé en vain de grimper au sommet : je me suis rendu compte un peu tard que plus je grimpais, plus je penetrais dans les quartiers pauvres de la ville. Des enfants de 5 à 8 ans commencent à m’entourer en me tendant la main au son des « Money ! Money ! ».

Ressentant un malaise lorsqu’ils se font trop insistants, je fais demi-tour : c’est là que dépités les enfants vont commencer à me jeter des pierres et me frapper assez violemment dans le dos. Je les réprimande, mais me garde bien de faire des gestes agressifs en retur, car des adultes pourraient s’en mêler. Je me contente donc de me hâter… EN SENS INVERSE !!!emoticone

trkj4.gif

Etape 1 : Bodrum-Kusadasi…

9 mai, 2008

De Bodrum, il nous faut maintenant nous diriger vers Kusadasi (prononcer « Kouchadasseuh »)… En 2h de bus, en remontant vers le Nord et en longeant la côte.

Le paysage ressemble étrangement à ceux de notre Sud Français : des vignes et des oliviers en pagaille, sous un superbe Soleil et un beau ciel bleu…

Petite différence dans les villages que nous traversons : les mosquées et leurs minarets remplacent les silhouettes de nos églises habituelles ! Vision étrange !

bodrumkusadasi.gif

j.jpg

trkj4.gif

Le Départ…

9 mai, 2008

Tout commence Dimanche soir, le 20 donc… Nous partons de la Gare Routière de Grenoble à 21h.

L’arrivée à Lyon-St Exupery doit se faire vers 22h… Et nous décollerons le lendemain matin, à 5h00 !!!

Longue nuit en perspective…emoticone

   a.jpg

5hoo… Gulp…emoticone

o3.jpg

Photo : Peu avant le décollage… Enfin !

 b.jpg

Photo ci-dessus : Ca y est, on a décollé… La nuit a été rude : nous avons fait un gros dodo dans des chaises longues du hall, gardant malgré tout un oeil bien ouvert, pour ne pas râter l’embarquement tant qu’à faire…

Cette photo immortalise l’instant où, filant plein Sud, nous survolons les environs de Marseille… Quelle vision magique des contours de la côte se découpant parfaitement aux lueurs des lampadaires des rues…Surprise

q3.jpg

Photo ci-dessus : L’instant où après avoir survolé Bastia nous passons à la droite de l’ Ile d’Elbe…

r2.jpg

Photo : Google Earth

jua801.gif

c.jpg                             

Le lever de Soleil…Cool

     s1.jpg 

k8.jpg

 d.jpg

n2.jpg

Photos : L’aéroport de Bodrum, à l’Est de la Turquie et au bord de la Mer Egée… Le Boeing 737-300 d’Europe Airpost…

L’arrivée se fait vers 8h (9h heure locale).  

   e.jpg

trkj4.gif

Le Grand Turc Vous Souhaite La Bienvenue !!!

9 mai, 2008

Bienvenue !!!

Voici un nouveau blog concernant un voyage que j’ai effectué en Turquie du 20 au 27 Avril 2008

Comme il est susceptible de contenir un certain nombre de photos, j’ai carrément décidé de le faire fonctionner indépendemment de mon blog original (http://chrisnathou.unblog.fr/).

                                   Le Drapeau Turque

 Photo : Le magnifique drapeau Turque, omniprésent partout et de toutes tailles !

3turquiasuperturkeyhw.gif

12